GEOblog

Equateur. On passe au vert.

24 heures en Equateur et déjà, nous perdons quelques repères pourtant bien ancrés depuis des mois dans notre cortex de vadrouilleurs. Fini le sable, disparues les ordures en bords de route, et surtout bonjour toi, la végétation luxuriante aux larges feuilles luisantes! Ce dernier point saute si agréablement aux yeux…Comme si la flore avait unPoursuivre la lecture de « Equateur. On passe au vert. »

Pérou. La remontada.

Nous étions enfin arrivés sur les rives de l’océan pacifique. Nous en rêvions depuis des semaines, et ca y est. A partir de maintenant, le voyage change de physionomie pour de bon avec cette ligne droite qu’il nous faut prendre direction Nord, traversant Pisco et Lima. Finies les altitudes folles, le souffle court, l’air sec.Poursuivre la lecture de « Pérou. La remontada. »

Pérou. 2 salles, 2 ambiances.

Nous arpentons maintenant les routes du Pérou. Le Pérou, les petits amis ! Que de distance parcourue, je n’y crois pas moi-même. Que de kilomètres, d’altitudes et de routes à lacets inconcevables, déserts inquiétants, bourgades accueillantes, ou trous miteux, des nuits passées sur le bord de la route ou sur la place d’un petit village,Poursuivre la lecture de « Pérou. 2 salles, 2 ambiances. »

Bolivia, coté mouillé

Apres avoir gouté jusqu’à l’écœurement à l’altiplano argentin ou bolivien, à ses horizons arides et ses villages si sobres, notre arrivée héroïque à La Paz (cf épisode précèdent) devint alors synonyme de vraie récompense, petit shot de modernité bien méritée, avec des vrais morceaux de glande et de fastfood dedans … Mais aussi promesse d’aventurePoursuivre la lecture de « Bolivia, coté mouillé »

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Instagram @5GEOnautes

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.